Copyright SEHRI 2007 - 2017. Tous droits réservés. Les photos et documents qui forment le fonds de la SEHRI sont mises en ligne dans un but patrimonial et scientifique. Elles forment une œuvre originale couverte par le droit d'auteur est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle, articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

dictionnaire des grognards du Haut Rhin

Dictionnaire des grognards du haut Rhin par Alain Klein, membre de l'association SEHRI, auteur de -"Le dictionnaire des grognards du département du Bas-Rhin. 1792-1815. Le canton de Wissembourg". 2013. 265 p. 25 €

De 1791 à 1815, une véritable armée, estimée à environ 120 000 hommes, est partie des deux départements d'Alsace. Les archives qui nous sont parvenues, ne permettent pas d'effectuer une estimation exacte sur le nombre de volontaires, de réquisitionnaires, de conscrits, d'enrôlés volontaire et de gardes nationaux partis sous les drapeaux. L'étude de Fernand L'HUILLIER, « la conscription et l'effort militaire de l'Alsace », 1947 dans Recherches sur l'Alsace napoléonienne (BMS A11080), nous permet de nous faire une image de l'impôt de sang réclamé à notre région. Seul, un dépouillement systématique de tous les registres de matricules conservés dans les différents dépôts d'archives, permettrait d'avoir un chiffre proche de la réalité.

Ce dictionnaire se veut le recensement de tous militaires de tout grade, nés dans le département du Bas-Rhin, qui ont servi dans les armées de la Révolution, du Consulat et du Premier Empire. Toutefois, le lecteur n'y trouvera pas les officiers supérieurs, tel que maréchal, général ou colonel, qui possèdent déjà leur propre dictionnaire.

Ce travail gigantesque ne pouvant être publié en un seul volume, j'ai choisi de découper le résultat en canton. Chaque canton concernera les militaires qui y sont nés. Le lieu de naissance dans le département du Bas-Rhin étant la condition pour qu'il soit grognard Bas-Rhinois.

Les documents d'archives à consulter pour réaliser ce travail se comptent par milliers. Les dossiers utilisés pour la rédaction d'une biographie sont principalement des registres de conscription et de matricule, des listes d'admission aux hôpitaux, de listes de prisonniers de guerre rentrés en France, de correspondances, etc…. Le résultat est souvent issu de la consultation de plusieurs pièces.

Pour cette raison, j'ai fait le choix de ne pas mettre dans chaque fascicule, les références des documents utilisés, car elles auraient doublé le volume de chacun. Les principaux dépôts d'archives fréquentés sont :

                Le SHD (Service Historique de la Défense à Vincennes) [SHD]. Dans ce dépôt, on trouve les archives de l'armée de terre (SHDT), de la marine (SHDM) ainsi qu'une bibliothèque richement dotée en livres concernant l'histoire militaire de la France.
                Le CARAN (Archives Nationales – Paris)[AN].
                Les archives départementales du département du Bas-Rhin [ADBR].
                Les archives municipales [AM] dans le département du Bas-Rhin (Strasbourg, Haguenau, Wissembourg, etc..).

Sauf d'avoir compulsé tous les dossiers existants, on ne pourra jamais prétendre qu'une biographie est complète.

Les registres paroissiaux et de l'état civil n'ont pas été consultés. Les données figurant proviennent généralement soit du registre de conscription, soit du registre de matricule du régiment où il a servi. Des différences peuvent dont exister avec la réalité.

NOTA :

Couverture géographique
L'Alsace de cette période allait de la Queich près de Landau jusqu'à la Franche Comté et comprenait deux département le Bas et le haut-Rhin. Sous la Révolution et le Premier Empire, quatre cantons de l'actuel Palatinat (Bergzabern, Candel, Dahn et Landau) faisaient partie du Bas-Rhin.

L'orthographe des patronymes et des lieux
L'orthographe des patronymes a été maintenue comme celle inscrite sur les états. Le lecteur doit avoir à l'esprit que souvent un nom à consonance germanique, a été entendu par une oreille francophone, ainsi STEPHAN est devenu STÉFAN. D'autres transformations, comme VOLTZ en FOLTZ ou SPEHNER en SPHNER ou WALDMANN en VALDMANN sont aussi possible. Il aurait été hasardeux et trop aléatoire de procéder à la vérification de tous les patronymes.

Dans le cas où plusieurs orthographes, pour une même personne, ont été découvertes, celle rencontrée dans le registre de conscription a toujours été retenue. Les autres sont mises dans le corps de la biographie, ce qui facilitera au lecteur de la retrouver plus facilement dans le document consulté.

L'orthographe des lieux de naissance a été transformée sous sa forme orthographique actuelle.


canton de Bergzabern

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Candel

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Dahn

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Bischwiller

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Bouxwiller

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Brumath

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Drulingen

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Geispolsheim

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Haguenau

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Marmoutier

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Molsheim

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Hochfelden

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Landau

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Niedeirbronn

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Seltz

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Soultz

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

canton de Strasbourg

cliquez pour ouvrir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSContactez l'auteur à sehri@netc.fr